[... des masques de cuir construits dans la tradition de la Commedia dell'arte.]



 ... des Pantalone

  La commedia dell'arte a été la plus importante tradition européenne de théâtre masqué. Voici quelques uns des nombreux Pantalone que j'ai été amené à créer. Demi-masques de cuir, ils sont enracinés dans la tradition italienne (!) du théâtre français et portent souvent des noms que Molière en son temps a donné à ses personnages.  

       
    Villebrequin                                              Géronte                                                               Gorgibus

                                                                                                                                   

 
Pantalone est un riche bourgeois vénitien, un négociant qui a fait fortune. Mais il est vieux. Il a réussi, mais la vie, lui échappe. Les forces de la jeunesse restent et resteront entre les mains des amoureux et d'Arlequin.

       Autoritaire, avare, libidineux, il est méfiant, mais se laisse berner par ceux qui le flattent. Il veut faire le jeune homme, mais il en est incapable. Egoïste, trompé par ses valets, ses enfants et sa femme, il est ridicule, grotesque, foncièrement comique. Mais comme la vieillesse nous guette tous, il est aussi très vite pathétique, bouleversant.

 

 


        

        

       Argante                                                  Pandolphe                                                                  Anselme

 

La commedia dell'arte est une forme de théâtre qui se développe en Europe de la fin du XVIème siècle jusqu'au XVIIIème. Elle naît dans le nord de l'Italie (Bergame, Milan, Venise) mais fait très vite de larges emprunts aux différents types popu­laires et aux dialectes de l'Italie entière.

Elle est jouée par des acteurs professionnels ("dell'arte") qui parcourent l'Europe pour gagner leur vie. Les comédiens jouent des personnages fortement ty­pés. Ils utilisent des demi-masques de cuir et développent un jeu corporel très intense pouvant aller jusqu'à l'acrobatie. Ils dialoguent parfois avec le public (les "lazzi") et n'hésitent pas à improviser en cours de spec­tacle. Ils font rire et remportent un immense succès popu­laire. Ce sont des virtuoses

Leurs véritables héros sont les valets (Zanni, Arle­quin, Brighella, ...) et les jeunes gens (les amoureux) qui usent de toutes les ruses pour mener leur vie malgré ceux qui voudraient les en empêcher : pères avares, faux savants ou militaires fanfarons (Pantalone, Dottore, Capitan...)

Tout le théâtre français en sera très largement in­fluencé, de Molière à Marivaux et Beaumarchais... Ainsi  Sgana­relle, Scapin, Figaro sont des Arlequin... Géronte, Harpagon, et même  le comte Alma­viva... sont des Pantalone.

Au XXème siècle, certains des plus grands metteurs en scène ont puisé dans la commedia dell'arte pour créer leur propre forme théâtrale ( Jacques Copeau, Jean-Louis Barrault, Jacques Lecoq, Giorgio Strehler, Dario Fo, Ariane Mnouchkine... ). Et l'on peut aussi dire que le cinéma nous a offert un extraordinaire Zanni dans le personnage de Charlot inventé par Charlie Chaplin.

L'art du demi masque de cuir a été réinventé dans les années 50 par les sculpteurs italiens Amleto et Donato Sartori.

 



     
    Magnifico                                                 Zanni triste                                                     Homme 2

    



   Photographies Christiane Degraeve                                                                  Saint-Didier, le 3 août 2020






















Dernière modification le 08/08/2020



Site propulsé par ZitePlus et personnalisé par 1001mains.net

Identifiez-vous
Déconnexion.

Dernière mise à jour le zp 17/10/2020