2014-2018 : réalisation d'un projet au long cours 


NOS VISAGES 14 - 18 

Projet participatif
qui a produit plusieurs expositions
et l'édition d'un livre-catalogue,
le tout accompagné de rencontres et de lectures



Enquête a été conduite auprès des familles vivant aujourd'hui dans le pays de Carpentras, quels que soient les lieux où vivaient leurs ancêtres au moment de la guerre. En sont issus quelques 160 tableaux, dessins et pein-tures comportant à la fois le portrait des disparus et le récit, transmis par les familles, de ce qu'ils ont vécu pendant ces années terribles.

           


         






novembre-décembre 2018, les expositions :

 - Chapelle du Collège
 scénographie Marc Peyret

Dans le cadre de l'exposition 1918, nos vivants et nos morts
produite par le service culture et patrimoine de la COVE,
sous la direction de Stéphanie Collet


    

                     126 portraits issus de familles résidant dans le Comtat venaissin

  

      

       13 portraits de soldats "anonymes", troupes coloniales et "gueules cassées"




- Bibliothèque Inguimbertine
20 portraits d'artistes.

Ils étaient français, ils étaient allemands, ils étaient écrivains, peintres, graveurs, poètes... Ils ont été pris dans la guerre. Certains y sont morts, d'autres en sont revenus, blessés, mutilés, intacts,  mais jamais indemnes.

        

  Céline                                 Léon Werth                      Alain Fournier                   Franz Marc



- rue des Halles

Enfin des reproductions de tous ces portraits ont été collées de nuit, à la veille du premier jour des  expositions sur les piliers de la rue couverte du centre ville... Et il en reste encore quelques uns, plus d'un an après !



        

Surgissement de la mémoire au coeur de la ville,
soudaine apparition, présence des disparus parmi nous...






Dernière modification le 05/08/2020



Site propulsé par ZitePlus et personnalisé par 1001mains.net

Identifiez-vous
Déconnexion.

Dernière mise à jour le zp 17/10/2020