Nos visages (1)
Du visage des morts à celui des vivants

Travail en cours, engagé fin décembre 2018, dès la fin de l'exposition  Nos visages 14-18,
après quatre années consacrées aux visages des disparus de la guerre de 14
conservés dans des familles du Comtat Venaissin.

          



Octobre 2019

Première présentation des portraits réalisés depuis décembre 2018,
sous le hangar de Saint-Didier.

 

 Deux séries ont vu le jour dans cette période.

1 - D’abord, de décembre à mars, des portraits de gens célèbres, aujourd’hui presque tous disparus, mais dont la vie, le visage, l’action, la pensée ont compté pour moi et pour beaucoup d’autres : de Levinas à Freud, d’Ariane Mnouchkine à Simone Veil ou Marceline Loridan…

        
       

2 - Puis des « portraits posés », réalisés à partir de mars 2019 avec des proches, des amis, … dont le cercle s’est progressivement élargi et continuera de s’élargir dans les mois, les années qui viennent. Tous portraits réalisés en direct au cours d’un temps de pose : le plus souvent deux séances de deux heures, la première pour plusieurs esquisses ou portraits rapides, la seconde consacrée au travail d’un seul portrait à la peinture acrylique.


Mais tous ces portraits, qu’ils soient partis d’une photographie ou qu’ils aient été réalisés sur le vif, dans le temps et l’espace partagés par le « peintre et son modèle », tous sont entrepris avec le même regard, la même intensité, la même recherche de ce que j’appelle « la prés
ence ». Je ne cherche pas en effet ce qu’on appelle un style, une manière de peindre et de dessiner qui me serait propre. Je cherche la présence de l’autre, la personne que je peins.


          


Portraits / variations

J’entreprends toujours plusieurs portraits de la même personne. Plaisir bien sûr de la variation plastique, mais affirmation aussi qu’il n’est pas d’image exacte, absolue des êtres humains que nous sommes. Pas d’identité. Chaque portrait, chaque image vise la cible, la touche et la rate, si bien que le meilleur portrait est sans doute l’autre, celui dont nous nous souvenons ou celui que nous imaginons au cœur du creux, du vide qui s’installe à l’intersection des portraits multiples… servis par la diversité des techniques utilisées, elles-mêmes au service de la diversité des regards portés.


Techniquement

Aucune contrainte, excepté le support et le format : un fort papier à base de bambou en 24 x 32 cm. Ensuite, tous les choix sont ouverts : crayon, mine graphite, lavis, aquarelle, encres de couleur, plume et encre de chine, feutres, crayons de couleur, pastels gras, gouache, peinture acrylique… et tout cela peut aussi se mélanger, se combiner.

Pour chaque nouveau sujet, à chaque nouveau moment, toujours le choix des moyens, des outils, diffère, et ce choix joue un rôle essentiel. Chaque outil, en effet, chaque technique crée sa propre atmosphère, son climat. Il « tire » le travail de son côté, et il construit ainsi, à sa façon, l’interprétation qui vient. L’œuvre donc surgit, se met à exister en cette sorte de carrefour chaque fois imprévisible où se retrouvent un sujet, un peintre, un papier, des outils, une relation originale.

Chaque portrait est pour moi une surprise.

Tout se décide dans l’instant où commence le travail. Je n’ai pas d’idée, d’image préalable. Je sais seulement que je ferai plusieurs croquis, dessins, portraits, que je m’engagerai dans chacun d’eux avec la disponibilité d’un esprit de recherche alerte, le même que celui que j’ai appris à connaître, à éprouver, dans l’exercice d’autres improvisations artistiques : danse, théâtre, musique… Il s’agit toujours de se rassembler et de se jeter à l’eau. Faire le vide et être présent, intensément. Pour que surgisse l’image, dans sa propre présence.



           


             

                                                                                        


                                                                                                                          ( A suivre )



















Dernière modification le 07/08/2020



Site propulsé par ZitePlus et personnalisé par 1001mains.net

Identifiez-vous
Déconnexion.

Dernière mise à jour le zp 17/10/2020